Okia – Agence User Studio

Mettre en forme la consommation electrique afin d’aider à une évolution des usages

Projet de recherche interne

Nous avons imaginé un système permettant de mettre en forme la consommation électrique pour faire évoluer les usages. Basé sur l’aide personnalisée et sur les usages concrets de l’utilisateur d’un ordinateur, le système repose sur les principes d’empowerment de l’individu, d’appropriation de l’outil et d’une modification du système de valeur par l’entrainement social. Très simple et fonctionnant de façon autonome il répond avec son fonctionnement persuasif au principe de Kairos tel que l’évoque Fogg tout en respectant les règles d’ergonomie et leur impact sur l’évolution des comportements.

 

Appelé Okia, cet outil est connecté à l’ordinateur ce qui lui permet de rendre compte de façon tangible et subtile de la donnée de consommation. En étant lié à un groupe d’autres utilisateur, en plus de son propre ordinateur, l’Okia défini une moyenne de consommation et indique en temps réel si nous nous trouvons au-dessus ou en dessous de cette moyenne.

Disposé le bureau, ou proche du poste informatique, dans un espace plutôt figé, il s’anime et penche sur sa droite ou sa gauche pour indiquer à l’utilisateur un comportement différent de la normale. Il fournit une information précise en s’inclinant brusquement lorsqu’un pic est détecté ou qu’une économie est réalisée, fournissant en temps réel à l’usager l’indice d’un comportement à éviter ou à répéter.

 

L’usager profite alors d’un phénomène de serendipité, et peu en touchant l’objet accéder à une aide contextualisée qui résume son action, et se sert des données récoltées chez les autres usagers pour lui donner des conseils afin de modifier sa façon d’agir, ou de continuer à fonctionner comme il le fait lorsqu’il est responsable. L’application d’aide permet aussi de voir qui a réussi à modifier ce comportement, et nous pousse à entretenir un lien humain pour faire évoluer notre mauvaise habitude.

Finalement, l’application offre à l’utilisateur un compte réel des économies réalisées, mais seulement au niveau de la communauté des utilisateurs. Ainsi l’effort collectif est largement valorisé et aucun sentiment de moralisation n’est créé, laissant la personne se fixer ses propres objectifs et ainsi progresser à son rythme.