« Les veilleurs de crues »

La place des citoyens dans le risque inondation – recherche-action

Projet en cours

Le risque inondation est le risque naturel le plus fréquent et le plus dommageable en France. Les crues rapides, consécutives aux pluies méditerranéennes intenses, sont des phénomènes particulièrement dangereux et encore difficilement prévisibles. L’État encadre la prévention, l’organisation des secours et la crise et la reconstruction.
Mais quelle est la place des individus ? Quel rôle peuvent-ils jouer aux côtés des institutions ? La loi de 2004 stipule que « toute personne concourt par son comportement à la sécurité civile » : qu’en est il réellement sur le terrain ?

Ces questions sont au coeur de la recherche doctorale interdisciplinaire menée par Béatrice Gisclard (Université d’Avignon et de Nîmes, 2014-2017). Ses terrains d’enquête sont des communes rurales du Gard et du Vaucluse sujettes au risque inondation, et parmi elles, la commune de Sauve.
L’atelier du 25 novembre 2016 « les veilleurs de crues » a pour objectif de : favoriser les échanges et les réflexions des habitant-e-s de Sauve autour de la question du risque, co-concevoir des solutions en s’amusant et initier des réflexions originales issues du terrain, indépendantes d’un cadre normatif. L’atelier s’inspire des méthodes de co-conception de la boîte à outils Vision 21+ et est pensé, imaginé et organisé avec La Bobine, agence de design sociale nîmoise.

Suivre le projet sur Facebook et sur Twitter