Mise en place des conseils citoyens à Beaucaire

Vidéo de WAKO Productions sur la démarche menée à Beaucaire

Accompagner la mise en place des Conseils Citoyens à Beaucaire

Septembre – Février 2019

Le contexte à Beaucaire

 

La politique de la ville forte de 30 ans d’expérience évolue en fonction des contextes et tire profit des nouvelles formes de mobilisation et d’action sur les territoires. Ainsi depuis la loi de programmation du 21 février 2014, chaque quartier prioritaire de la politique de la ville doit se doter d’un conseil citoyen composé de personnalités individuelles et indépendantes du pouvoir politique en place. Ce conseil a pour mission de “ favoriser l’expertise partagée en garantissant l’expression des habitants dans leur diversité aux côtés des associations et des acteurs économiques des quartiers prioritaires ”. Si les associations et les acteurs économiques sont facilement repérables et mobilisables, la mobilisation d’habitants volontaires et d’habitants tirés au sort est beaucoup moins évidente. C’est dans ce contexte que la Ville de Beaucaire s’est trouvée face à une difficulté en 2015 de mobiliser des habitants pour structurer ces conseils citoyens réglementaires, notamment sur le quartier de la Moulinelle. Les méthodes classiques de communication par flyer ou d’appel dans les journaux locaux et municipaux n’ont pas permis de recueillir une adhésion des habitants à ce dispositif neuf et encore méconnu. 

 

Plusieurs objectifs ont orienté l’action pour favoriser la création des conseils citoyens. Il s’agissait de recruter des habitants et associations volontaires, de remobiliser la mairie pour la tenue et l’organisation des tirages au sort d’habitants, d’établir une première liste de sujets dont les conseils citoyens pourraient se saisir tout en préfigurant un fonctionnement légitime et souhaitable. Dans ce contexte et comme rarement, la méthodologie s’est adaptée au fur et à mesure des avancées dans une démarche “à petit pas” correspondant bien à la démarche en design, faire sur ce qui a été fait, défaire et reconstruire jusqu’à aboutir à une forme souhaitée et désirable. 

 

L’équipe s’est constituée autour de l’agence La Bobine avec Emma Livet et Sophie Krawczyk, Yves Voglaire Designenjeu et Frédérique Sonnet, consultante en politique publique. Cette approche pluridisciplinaire en design de politique publique a pour objectif d’impliquer largement les usagers à la conception et aux tests de solutions autour de problèmes communs. La démarche se déploie classiquement sur des temps d’immersion, de créativité, de propositions et de tests qui ont été largement aménagés pour Beaucaire.

 

Très rapidement, trois associations ont contribué par leur engagement et leur connaissance des quartiers à servir de point d’appui au montage des conseils citoyens en offrant la possibilité de se réunir dans leurs locaux et le portage administratif de 4 jeunes personnes en service civique recrutées pour accompagner la création et le montage des conseils citoyens.

Afin de lancer la dynamique, l’équipe a choisi de se baser sur l’intuition des porteurs associatifs et leur connaissance du terrain. Un premier temps d’immersion s’est déroulé le 5 septembre pour découvrir le terrain à pied et sillonner les deux quartiers de la Moulinelle et du centre ville. Ensuite, l’équipe a donc profité d’une rencontre du café des associations au club d’aviron pour préfigurer le type d’éléments à soumettre aux habitants lors des rencontres sur les quartiers. Il s’agira de tester des outils avec les associations, partir de leurs idées, consolider une première vision d’un conseil citoyen polymorphe et ouvert. Pour ce faire 3 ateliers sont proposés aux participants.

 

Comme décidé avec les associations en soutien aux futurs conseils citoyens et porteuses des services civiques, 2 réunions d’information sont organisées dans chaque quartier. Les objectifs de cette approche sont :
• d’embarquer les associations qui seront porteuses des services civiques,
• en touchant leur public,
• de favoriser la création d’un cercle proche et solidaire,
• de prévoir deux ateliers l’un en journée, l’autre le soir pour toucher des populations différentes,
• de commencer à tisser une mobilisation par cooptation et confiance.

 

Les rencontres ont été annoncées sur la page facebook des conseils citoyens et relayées par les associations par voie d’affichage et par le bouche à oreille. Elles ont rassemblé une cinquantaine de personnes et ont permis d’amorcer les grandes lignes de l’organisation des conseils citoyens.

 

Suite aux ateliers d’information et de coproduction avec les habitants, le besoin de clarifier le rôle et la suite du montage des conseils citoyens a émergé dans l’équipe projet. Ainsi, une journée de formation/action des services civiques a été organisée pour aborder avec eux leur rôles et les missions qui leur seront dévolues une fois les conseils citoyens créés.